Le sucre raffiné : l’ennemi des enfants ?

Le sucre raffiné : l’ennemi des enfants ?
Votez pour cet article

Sucre raffiné – Voilà une simple question à laquelle la réponse semble évidente : Le sucre raffiné est-il l’ennemi juré de nos enfants ? Bien que conscients de son manque d’intérêt total sur le plan nutritionnel (aucune vitamine, aucun apport en fibres ou en minéraux), de ses dangers pour les jolies quenottes de leurs enfants ou encore du risque d’obésité, nombre de parents ignorent encore son impact sur le comportement des petits et des plus grands.

Le sucre raffiné : ennemi des enfants ?

Le sucre raffiné : ennemi des enfants ?

Premièrement, le sucre raffiné produit très exactement le même effet sur le corps que le ferait n’importe quelle drogue et l’addiction est donc rapide. Résultat : plus on en mange, plus on en veut ! Et il s’en glisse partout : sauces tomates, pizzas, plats préparés, gâteaux apéritifs pour ne citer qu’eux et, bien évidemment, tous les petits biscuits et friandises, même ceux à destination des plus petits.

Pas étonnant donc que votre petit dernier réclame à cor et à cri encore un «gâteau» et ne se calme que lorsque vous avez, de guerre lasse, enfin cédé…

Deuxièmement, au-delà de son effet addictif largement démontré par les scientifiques (à l’aide de scanners, par exemple), le sucre raffiné est un très puissant excitant et perturbe la concentration. Là encore, de nombreuses études ont révélé qu’une majorité d’enfants diagnostiqués comme «hyperactifs» voire à tendance autistique, ne montraient plus aucun signe de ces pathologies une fois le sucre raffiné éliminé de leur alimentation !

Surexcitation, agressivité et baisse de concentration

Et les effets sont rapides, environ 15 minutes après avoir consommé un aliment contenant du sucre raffiné, on peut remarquer très nettement une surexcitation chez l’enfant, de l’agressivité et une baisse notable de sa concentration.

Certains parents objecteront que «de notre temps, on mangeait aussi des gâteaux, et ça ne nous a pas tués !». Certes, mais la composition actuelle est-elle vraiment la même qu’il y a 30 ou 40 ans ? Et surtout, les quantités ingurgités aujourd’hui par nos enfants sont-elles identiques ? Certainement pas.

Bien que ses méfaits soient de plus en plus souvent dénoncés, il n’existe aujourd’hui aucune norme obligatoire pour les industriels qui peuvent donc user et abuser du sucre raffiné dans leurs produits.

Même si les calendriers de diversification (que l’on trouve notamment dans les carnets de santé de nos chérubins) indiquent que le sucre doit être introduit «sans urgence» et doit être «limité», il n’existe pas de réelle information systématique à l’attention des parents.

Et pourtant, ils sont très nombreux à se plaindre de l’hyper-excitation de leurs enfants tout en leur passant un biscuit supplémentaire…

Et pour ceux qui seraient encore sceptiques, pourquoi ne pas tenter l’expérience par vous-mêmes en supprimant le sucre raffiné de l’alimentation de vos enfants pour quelques temps ?

Suite de cet article : Le sucre raffiné : comment le limiter ?

 


Cet article vous est proposé par www.privatebebe.com

En savoir plus, cliquez ici

Le sucre raffiné : l’ennemi des enfants ? Audrey privatebebe

Cet article vous a t-il aidé ?

Summary: Et pour ceux qui seraient encore sceptiques, pourquoi ne pas tenter l’expérience par vous-mêmes en supprimant le sucre raffiné de l’alimentation de vos enfants pour quelques temps ?

4.6

est la note donnée par les internautes qui ont lu cet article

Note de l'utilisateur: 0 (0 votes)

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
De la méduse bientôt dans les couches ?
Des méduses dans la fabrication des couches bébé ?

Parce que les méduses sont une plaie de plus en...

Fermer