Plagiocéphalie, le casque de correction serait inefficace.

Votez pour cet article

La plagiocéphalie est un terme un peu complexe pour désigner l’aplatissement du crâne. Les crânes des bébés sont très malléables jusqu’à leurs 12 mois, et si bébé a tendance à être toujours dans la même position, cela peut entraîner une déformation du crâne (plagiocéphalie positionnelle).

Cette malformation n’a aucune conséquence, hormis ses désagréments esthétiques. Pour éviter la plagiocéphalie, il est important de ne pas laisser bébé constamment sur le dos, de le motiver avec des jeux d’éveil sur le ventre et surtout, observez-le attentivement.

En effet, de nombreux bébés souffrent de torticolis souvent liés à leur positionnement dans le ventre de maman les dernières semaines, ou encore à la naissance. Ces bébés auront donc tendance à positionner leur tête toujours du même côté, à regarder toujours du même côté et seront donc plus exposés à la plagiocéphalie.

Un petit tour chez un ostéopathe spécialisé dans les soins aux nouveaux-nés vous permettra de régler rapidement un problème de torticolis et de prévenir une plagiocéphalie associée.

La plagiocéphalie se corrige assez facilement, particulièrement si la prise en charge se fait avant 6 mois. Il suffit alors bien souvent, en accord avec votre médecin, d’appliquer la méthode de contre-positionnement qui consiste à repositionner bébé notamment dans son sommeil, parfois à l’aide d’un petit boudin (ressemblant à un mini-polochon).

Aux Etats-Unis, c’est avec un casque que l’on tente de corriger cette déformation. Très répandue outre-atlantique (beaucoup moins en Europe, en France seul le CHU de Lyon la pratique), l’inefficacité de cette méthode par rapport à une méthode de contre-positionnement a été récemment prouvée par une étude parue en mai 2014 dans le British Medical Journal.

Il n’empêche que de très nombreux bébés américains portent ce casque correcteur, fait sur-mesure. Tant et si bien qu’une artiste américaine, Paula Strawn, s’est spécialisée dans la customisation de ces casques correcteurs afin de les rendre plus ludiques et donc plus supportables aux tout-petits (et sans doute surtout à leurs parents).

Résultat, des casques en trompe l’œil vraiment réussis qui mettent en scène les bébés et vont de la reproduction de toiles de maîtres à des thématiques de dessins animés, comics ou passions de papa ou maman.

A lire sur le blog de Stéphanie, une maman moderne politiquement incorrecte : La plagiocéphalie

Articles similaires

Vos commentaires

  1. 4 avril 2015 : Journée Mondiale de la Plagiocéphalie
    3 avril 2015 à 17 h 54 min Répondre

    […] plagiocéphalie est une déformation crânienne positionnelle que l’on appelle plus communément : tête plate […]

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Un livre de recettes paléo pour bébé interdit à la vente.

Australie : un livre de recettes paléo pour bébé interdit...

Fermer