Les règles d’or pour un apprentissage de la propreté réussi

Votez pour cet article

Les règles d'or pour un apprentissage de la propreté réussi

Les spécialistes de la petite enfance sont unanimes : on n’apprend pas la propreté, on devient propre. En somme inutile de démarrer un apprentissage si votre enfant n’est pas prêt à le recevoir. Voici les règles d’or pour un apprentissage de la propreté réussi.

Apprentissage de la propreté chez l’enfant

Comment savoir si mon enfant est prêt ?

– Votre enfant s’intéresse à ce que vous faites dans les toilettes. Il cherche à voir/savoir ce qui tombe dans la cuvette
– Votre enfant monte les escaliers en alternant les pieds
– Votre enfant sait formuler des phrases simple et peut donc réclamer le pot
– Votre enfant a conscience de ses sphincters, il/elle s’arrête dans ses activités pour faire pipi ou caca dans sa couche ou vous dit qu’il est en train de le faire
– La couche de votre enfant reste sèche plusieurs heures d’affilée

Votre enfant est prêt pour le pot !

Comment savoir si mon enfant est prêt ?

 

En dehors de sa soudaine propension à vouloir tout faire tout seul, voici les signes qui vous aideront à détecter le bon moment pour démarrer l’apprentissage de la propreté :

5 signes qui vous aideront à détecter le bon moment pour démarrer l’apprentissage de la propreté

A faire :

  1. Toujours avoir des vêtements de rechange sur soi et un grand sac plastique
  2. Laissez votre enfant en couche-culotte. Similaire à des sous-vêtements et confortable, elle absorbera les accidents
  3. Choisissez un pot que votre enfant est en mesure d’utiliser seul
  4. Laissez votre enfant vous voir utiliser les toilettes pour qu’il comprenne et reproduise
  5. Attendez-vous aux accidents, il y en aura et montrez à votre enfant que ces accidents sont normaux
  6. Fautes une provision d’alèses pour les matelas. Le nettoyage en sera simplifié.
  7. Etablissez des « moments pot » : Laissez votre enfant y aller à l’envi mais proposez-lui aussi avant et après les repas
  8. Apprenez à votre enfant à se laver les mains après avoir utilisé le pot

A ne pas faire :

  1. N’ayez pas peur de demander très souvent à votre enfant s’il veut aller sur le pot
  2. Ne comparez pas son apprentissage de la propreté avec celui d’un autre enfant, ne lui dites pas qu’untel, lui, est propre…
  3. Ne démarrez pas l’apprentissage de la propreté quand votre enfant est malade
  4. Ne démarrez pas l’apprentissage de la propreté si votre enfant vit une situation de changement perturbant
  5. Ne démarrez pas l’apprentissage de la propreté si vous êtes stressé(e) ou que vous manquez de temps
  6. Ne forcez pas votre enfant à aller sur le pot s’il ne veut pas
  7. Ne faites pas de chantage ou de remise de récompenses, la propreté est une étape normale, n’en faites pas une affaire
  8. Ne pressez pas votre enfant, laissez-le prendre son temps pour « remplir » le pot

Retrouvez notre article : Apprentissage de la propreté, bien choisir son pot

 


Cet article vous est proposé par www.privatebebe.com

En savoir plus, cliquez ici

Articles similaires

3 Commentaires

  1. Fred / Une souris Bleue
    22 juillet 2014 à 15 h 23 min - Répondre

    Bon et bien ça me rassure c’est tout ce que je fais ! 🙂
    Mon grand a été propre le jour à à peine 3 ans juste avant d’aller à l’école et à la sieste depuis 3 semaines. On attend encore pour la nuit 🙂
    Pour Coquinou il commence à demander mais ça reste très abstrait il va avoir 2 ans donc je ne m’attends pas à ce que ce soit dans l’immédiat !

  2. Alexandre / Meilleur Papa du Monde
    29 juillet 2014 à 23 h 57 min - Répondre

    Mon fiston est né fin décembre 2008. Il devait donc faire son entrée en première section de maternelle avant ses 3 ans. De nombreuses écoles disent aux parents que leur enfant doit être « propre » pour l’entrée en maternelle. Et forcément, juste au début de l’été nous étions un peu inquiets car il ne s’intéressait pas du tout au pot. Mais heureusement, nous avons passé nos vacances dans un endroit ou il faisait assez bon pour pouvoir laisser notre bambin dans sa tenue favorite, je parle de la tenue d’Adam ! Ben oui ! Mon fiston appréciait d’être nu et de se promener comme cela. Aussi nous placions le pot de façon à ce qu’il lui soit toujours visible et accessible. Et, bien évidement, il n’a pas fallu attendre longtemps pour qu’il arrive 2 ou 3 accidents. Très vite il a adopté le pot. Nous n’avons pas eu besoin d’en faire des caisses. Nous lui avions montré deux ou trois fois. Je me souviens m’y être installé aussi… Bref ! L’été est une belle saison pour cet apprentissage 😉 Et, effectivement, mieux vaut rester zen !

  3. Tableau d'aide d'apprentissage à la propreté - DIY
    18 mars 2015 à 23 h 09 min - Répondre

    […] le tout-petit est prêt à abandonner les couches, qu’il montre tous les signes permettant de passer sur le pot, il arrive parfois que quelque chose le bloque. La peur de ne pas y arriver, de grandir, d’être […]

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Dessiner avec des poireaux pour les tout-petits
La peinture à doigts, c’est mieux avec des poireaux !

Tous les parents ont pu le constater, il y a...

Fermer