Écrans 3D : A bannir totalement pour les moins de 6 ans

Écrans 3D : A bannir totalement pour les moins de 6 ans
Votez pour cet article

Ecrans 3D – Les écrans ont évolué et notre utilisation de ceux-ci avec. Il est assez difficile de passer une journée sans être confronté aux écrans, qu’il s’agisse des tablettes, des consoles de jeux, des ordinateurs ou de la télévision.

Écrans 3D : A bannir totalement pour les moins de 6 ans

Les écrans 3D, mauvais pour les enfants ?

De plus en plus de ces écrans proposent la 3D pour rendre plus vivants, plus réels les films ou les jeux. Il est désormais possible d’équiper sa maison avec des téléviseurs 3D, les consoles de jeux portatives proposent également des écrans 3D, bref, la 3D entre dans notre quotidien et n’est plus l’apanage des salles de cinéma (salle de cinéma où les films en 3D sont de plus en plus nombreux).

 Je fais partie de ceux (1 personne sur 4) que la 3D gêne. De par mon hypermétropie associée à un ancien strabisme, regarder un film en 3D relève presque de la torture. J’ai la sensation constante de loucher et, rapidement, surviennent une fatigue et des douleurs oculaires.

C’est pourquoi, le récent rapport français de l’ANSES (Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation de l’environnement et du travail) ne me surprend pas vraiment.

Des effets indésirables sur la vision des tout-petits

Bien qu’elle rappelle que d’autres recherches seront nécessaires pour mettre à jour tous les risques sanitaires liés à la 3D stéréoscopiques, l’ANSES explique que la technique 3DS ne permet de respecter le principe physiologique d’accommodation-convergence des yeux.

Dans la réalité, pour percevoir les objets, nos yeux convergent et accommodent à égale distance, la distance étant tronquée avec un écran 3D, nos yeux ne peuvent travailler normalement. Les effets chez les jeunes enfants de moins de 6 ans peuvent être particulièrement délétères puisque, jusqu’à cet âge, la vision est encore en plein développement.

L’ANSES recommande donc d’éviter totalement l’exposition des enfants de moins de 6 ans aux écrans 3D, quels qu’ils soient (consoles, cinéma, smartphone etc.).

Concernant les enfants de moins de 13 ans, l’ANSES recommande une exposition très limitée. Enfin, pour tous, l’ANSES conseille de rester vigilants et de modérer l’utilisation de ces écrans en cas de gêne oculaire, de troubles de la vision, de maux de têtes, de cou ou de dos ou encore de vertiges).

 

Cet article vous a t-il intéressé ? 228 votes 4 Stars Note : 4/5


Cet article vous est proposé par www.privatebebe.com

En savoir plus, cliquez ici

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
L'alerte jaune, c'est une campagne nationale de dépistage des maladies du foie chez les bébés.
Alerte jaune – Selles pâles et couleur du caca de son bébé

Pour sonner l'alerte jaune, l'Association Maladies Foie Enfants a demandé...

Fermer