La peinture à doigts, c’est mieux avec des poireaux !

Votez pour cet article

Peinture avec poireaux – Tous les parents ont pu le constater, il y a un moment dans la vie de bébé où étaler et barbouiller sa purée sur la tablette de la chaise haute semble être la chose la plus hilarante au monde. Et bien mieux que les âges donnés par les manuels, c’est ce moment précis qui, à mon sens, donne le signal que bébé est prêt à s’amuser avec la peinture à doigts.

Dessiner avec des poireaux pour les tout-petits

Faire de la peinture avec son tout-petit !

Si la saison et le temps le permettent, il sera plus facile d’installer votre petit Jackson Pollock à l’extérieur. Un grand carton de récup’ posé au sol, un bavoir à manches, des tubes de peinture à doigts et il ne vous reste plus qu’à verser une ou deux couleurs différentes (pour commencer du moins) et à le laisser faire…

Que les parents un peu maniaques prennent sur eux, respirent et oublient la lessive (ça part très bien en machine !) car il est bien possible que bébé peigne aussi bien avec ses mains qu’avec ses genoux, ses fesses, sa bouche…

D’autres bébés sont plus timorés et n’oseront pas y toucher… laissez-les prendre le temps de découvrir, encouragez-les, montrez-leur sur un coin du support. Lorsque bébé s’est un peu familiarisé avec la peinture, proposez-lui différents supports. On trouve à présent des toiles de grandes tailles à très bas prix et non seulement il sera ravi de voir son «oeuvre» sécher et pouvoir la revoir à volonté, mais vous serez tout aussi contents de pouvoir garder convenablement ses premiers essais (parfois surprenants).

Votre tout-petit est encore trop maladroit pour tenir un pinceau ou se servir de tampons (même ceux faits maison avec des pommes de terre, qui lui glisseront immanquablement des mains) et il n’existe pas d’outils vraiment adaptés dans le commerce pour ses petites pognes un peu gauches.

Qu’à cela ne tienne, on a testé pour vous LE pinceau idéal pour les moins de 18 mois : le poireau. La tête du poireau, pour peu que le récoltant y a laissé les racines, est en effet l’outil le plus proche du pinceau que votre bout’chou pourra utiliser avec dextérité. Sa taille permet une prise en main parfaite pour un bébé et ses racines forment des poils qui, enduits de peinture, offrent des possibilités similaires à celles des pinceaux.

Bébé fait de la peinture avec des poireaux

Avantage supplémentaire, il ne vous en coûtera rien (ou presque), en particulier si vous les cuisinez. Vous prendrez juste soin de ne plus jeter les têtes coupées de vos poireaux et bébé pourra tapoter (voire taper violemment), frotter ces pinceaux très solides sur la toile. Amusement et résultat garantis !

Et n’oubliez que dans votre espace parent sur Privatebebe.com, en plus des photos et vidéos, une rubrique spéciale pour conserver toutes les œuvres de votre petit artiste a été créée ! De quoi s’assurer qu’elles ne se détériorent pas et qu’elles ne se perdent jamais !


Cet article vous est proposé par www.privatebebe.com

En savoir plus, cliquez ici

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
La rééducation périnéale par le Yoga
Rééducation périnéale, une étape à ne pas négliger !

À la suite de votre visite postnatale, votre gynécologue vous...

Fermer