L’autorité expliquée aux parents – Claude Halmos

L’autorité expliquée aux parents – Claude Halmos
Votez pour cet article

Claude Halmos – Comprendre ce que signifie «avoir de l’autorité», faire la différence entre «avoir de l’autorité» et l’«autoritarisme», découvrir qu’aimer c’est aussi faire preuve d’autorité juste et dosée, c’est, en substance, ce que propose Claude Halmos dans son livre «L’autorité expliquée aux parents».

L'autorité expliquée aux parents - Claude Halmos

L’autorité expliquée aux parents par Claude Halmos

Sous forme d’entretiens avec la journaliste (et maman !) Hélène Mathieu, ce livre se concentre sur cette question qui effraie de plus en plus les parents : comment éduquer correctement mon enfant, l’aider à s’épanouir et lui apprendre le respect des règles de vie sans le soumettre et briser sa personnalité ?

Formée par Lacan et Dolto, Claude Halmos est une psychanalyste connue grâce à ses nombreuses interventions médiatiques (Canal+, France Info, Psychologies Magazine).

Voyant défiler régulièrement enfants et parents sur son divan, ses années de pratique lui ont permis de mettre à jour les revers d’une mauvaise interprétation des écrits de Dolto qui, nous explique-t-elle, n’a jamais recommandé le laxisme ou l’enfant-roi, mais une autorité différente de celle qui était pratiquée jusque là et qui consistait uniquement à soumettre l’enfant.

Dans cet ouvrage, elle explique donc en quoi Dolto a été mal interprétée et pourquoi. Tout en répondant aux questions d’Hélène Mathieu, elle met en avant les errances d’une éducation trop laxiste, les besoins des enfants, les difficultés des parents à trouver le bon dosage.

En revanche, elle refuse de donner «une méthode» applicable à toutes les familles partant du principe que : chaque enfant est unique, chaque parent est unique et une punition n’est valable que si le parent se sent légitime en la donnant. En somme, nous dit-elle, à chacun «d’inventer» la punition qui lui paraît juste et adaptée.

Claude Halmos rappelle toutefois que les corrections physiques n’ont ni sens, ni effets productifs sur l’éducation mais remet clairement en cause le fait de légiférer sur la fessée, estimant non seulement que c’est outre-culpabilisant pour les parents qui peuvent parfois sortir de leurs gonds et que de plus, un enfant qui se sait et se sent aimé et respecté, ne vivra jamais comme une maltraitance le fait d’avoir reçu une fessée (si ce fait reste rare, bien sûr). Un livre facile d’accès (de par sa forme) et où l’on apprend beaucoup.

Acheter le livre sur le site Livre de poche : Cliquez ici


Cet article vous est proposé par www.privatebebe.com

En savoir plus, cliquez ici

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Mon bébé warrior, histoire d’une naissance prématurée

Témoignage de maman - Mon bébé warrior : Un accident...

Fermer