Prévenir et soigner les infections urinaires pendant la grossesse

Votez pour cet article

Attention aux infections urinaires pendant la grossesse

Les cystites (ou infections urinaires) sont l’un des troubles parmi les (trop) nombreux maux liés à la grossesse. Plus fréquentes encore chez les femmes en ayant déjà eues, les infections urinaires sont cependant favorisées durant cette période car la croissance de l’utérus vient appuyer sur la vessie, provoquant la stagnation de résidus d’urine, et du fait que les hormones (progestérone et œstrogènes) ont une action également favorisante à la fois sur le manque de tonicité du système urinaire et sur le développement des bactéries.

Bien que souvent anodines, les infections urinaires durant la grossesse doivent être prises en charge rapidement car elles peuvent provoquer des contractions et, par voie de conséquence, entraîner un accouchement prématuré. Les premiers signes qui doivent alerter la femme enceinte sont : d’impérieuses et encore plus fréquentes envie d’uriner qui, au final, s’avèrent n’être que de tout petits pipis ; des brûlures, picotements, des impressions «d’uriner du sable» pendant la miction.

Ces signes, doivent conduire à une consultation rapide qui, après une analyse d’urine (ECBU) permettra à votre médecin référent de mettre en place le traitement adéquat. S’ils s’accompagnent de fièvre, de douleurs lombaires ou pelviennes, la consultation est alors urgente car les infections urinaires peuvent se compliquer et tourner en pyélonéphrite.

Afin de limiter les infections urinaires, il est important de prendre quelques bonnes habitudes :

  • Boire beaucoup d’eau : boire au minimum 1,5 litre d’eau par jour et en dehors des repas.
  • Uriner aussi souvent que possible : éviter de se retenir, aller aux toilettes aussi souvent que nécessaire et possible. Penser à uriner systématiquement après les rapports sexuels.
  • S’essuyer de l’avant vers l’arrière pour éviter les contaminations
  • Porter des culottes 100% coton et éviter les vêtements trop serrés

Si vous êtes régulièrement sujette aux infections urinaires, vous pouvez, en prévention, boire du jus de canneberge qui se révèle très efficace contre les récidives et, à condition de le choisir en magasin bio, pur et sans additifs, ne présente aucune contre-indication durant la grossesse.

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Test des lunettes Babiators de BabySteps.ch
Babiators, des lunettes de soleil de star pour bébé

Arrivant depuis peu en Europe, les lunettes de soleil Babiators...

Fermer