Comment bien choisir le prénom de son bébé ?

Comment bien choisir le prénom de son bébé ?
Votez pour cet article

Prénom de son bébé – Lorsque l’on attend bébé, l’une des premières questions que l’on se pose avec bonheur c’est celle du prénom. Certains ont des idées très arrêtées et ce, avant même qu’ils soient en mesure de concevoir, dès l’enfance ou l’adolescence. D’autres ont oublié ou totalement abandonné les prénoms qu’ils aimaient.
Comment choisir le prénom de son bébé ?

Comment choisir le prénom de son bébé ?

La première difficulté lorsqu’il s’agit de choisir le prénom de son bébé, c’est de se mettre d’accord entre parents. Le prénom que vous adorez pourra parfaitement être détesté par votre conjoint.

Chercher à l’imposer serait une grossière erreur, en imposant le prénom de votre bébé à votre conjoint, vous reniez symboliquement le fait que ce bébé a été conçu à deux, que les deux parents doivent assumer pleinement leur rôle et subvenir de manière égale aux besoins de l’enfant à naître.

Même si vous tenez terriblement à Jean-Eudes, et même si c’était le prénom de votre grand-père héroïque et adulé, renoncez-y et planchez sur une nouvelle idée qui satisfera les deux parents.

Autre difficulté, la législation. Si elle est plus souple qu’elle ne l’a été, les autorités ne laissent pas (et souvent c’est tant mieux) se faire tout et n’importe quoi en matière de choix du prénom.

Attention aux prénoms trop durs à assumer

Tout prénom qui pourrait porter préjudice à l’enfant, soit parce que sa connotation est péjorative, soit parce qu’un personnage historique réputé pour ses exactions l’a porté, soit parce qu’il est évident qu’il sera l’objet de moqueries constantes (ou tout à la fois, certains parents cumulent) sera refusé.

Pensez également aux associations d’idées. En effet, lorsque vous vous lancez dans le choix du prénom de votre bébé, n’oubliez pas que le nom de famille y sera accolé et ce, parfois dans un ordre et parfois dans l’autre.

Prononcez donc le prénom suivi du nom, puis le nom suivi du prénom, afin de vous assurer que cela ne crée pas un jeu de mots difficile à assumer. Certes, l’imagination débordante des enfants dans la cour de récré leur permettra toujours de trouver un moyen de se moquer du prénom ou du nom de votre enfant, mais ce n’est pas forcément utile de leur donner du grain à moudre.

Ne poussez pas trop l’originalité. Dans son livre « 100 petites expériences de psychologie des prénoms pour mieux comprendre comment ils affectent votre vie » (aux éditions Dunod), Nicolas Gueguen explique qu’un prénom apprécié par la majorité permet de renforcer l’estime de soi puisqu’il provoque « une remarque valorisante ou un geste de tendresse ».

À contrario, un prénom trop original soulève des incrédulité et questions. Ces remarques peuvent alors véritablement nuire sur la confiance en soi de l’enfant. Une fois les pièges évités, comment procéder ?

Vous manquez d’inspiration ? Cherchez dans les livres

Pour trouver l’inspiration, de nombreux livres listant les prénoms, leur fréquence, leur signification ornent les rayons de toutes les librairies avec une mise à jour annuelle.

Pour s’aider dans le choix du prénom de son bébé, l’une des bonnes idées est que chacun des conjoints, séparément, établisse une liste de tous les prénoms qu’il aime et pourrait potentiellement donner à son bébé.

Une fois les listes confrontées, il n’est pas rare que les futurs parents soient surpris d’y trouver des prénoms communs ou de découvrir des prénoms qu’ils ne connaissaient pas (ou auxquels ils n’avaient pas pensé) et qu’ils aiment. Procédez par élimination. Une fois les listes de prénoms de bébé confrontées, commencez par éliminer les prénoms que l’un ou l’autre des parents déteste catégoriquement.

N’oubliez pas que votre bébé deviendra grand. Un prénom « trop mignon » à 6 ans peut s’avérer difficile à porter (voire carrément ridicule) à 15, 30 ou 40 ans… Petite astuce soufflée par Barbey D’Aurevilly pour le choix d’un prénom « Avant de choisir le prénom d’un garçon, pensez toujours à la femme qui aura à le murmurer plus tard », c’est tout aussi valable pour les filles…

 

Cet article vous a t-il intéressé ? 411 votes 3.5 Stars Note : 3.5/5


Cet article vous est proposé par www.privatebebe.com

En savoir plus, cliquez ici

Articles similaires

Vos commentaires

  1. Un prénom pour bébé facturé 23000 euros - Baby blog
    15 janvier 2015 à 10 h 01 min Répondre

    […] nombreux parents se triturent les méninges dès la conception de bébé pour trouver un prénom original, unique, qui fera de leur nouveau-né (pensent-ils), un être unique et […]

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Un ciel de lit sur le berceau ou le lit de son bébé ?
Un ciel de lit sur le berceau ou le lit de son bébé ?

Connaissez-vous le ciel de lit ? Composé d’un tissu léger...

Fermer