Résoudre ses traumatismes pour être de meilleurs parents

Résoudre ses traumatismes pour être de meilleurs parents
Votez pour cet article

Parents – Lorsque l’on devient parents, les souvenirs d’enfance resurgissent immanquablement. Si l’on a eu une enfance heureuse, épanouissante et que les rapports familiaux étaient et restent paisibles, aucun souci ! Cela reste cependant rare et chacun a eu de petits ou grands traumatismes, de mauvais souvenirs ou de passages compliqués avec ses propres parents.

 

Résoudre ses traumatismes pour être de meilleurs parents

 

Résoudre ses traumatismes pour être de meilleurs parents

Pour les futures mères, c’est dès la grossesse que, consciemment ou non, leur propre rapport à leur mère remonte avec son lot de rancoeur ou de conflits non résolus. Si bébé est programmé, il peut être important d’envisager un travail avec un thérapeute avant la grossesse.

Une sorte de petit bilan psychique qui permettra d’identifier et de résoudre, si nécessaire, ce qui ne l’a pas été.

En effet, tous les spécialistes l’ont noté, les parents qui présentent des difficultés dans l’éducation de leur enfant (trop ou trop peu d’autorité, burn-out, négligence voire maltraitance etc.) ont eu des difficultés dans leur enfance et ce sont ces difficultés non résolues, qui influent considérablement sur leur manière d’agir avec leurs enfants.

Qu’il s’agisse de la peur de faire vivre à son petit ce qu’ils ont eux-mêmes vécu et de prendre donc un chemin si diamétralement opposé qu’il en est mauvais, ou au contraire la reproduction consciente ou non d’un schéma familial ou d’une éducation inadaptée ; ces parents perdus sont souvent identifiés lorsque leurs propres enfants sont amenés à consulter pour des problèmes comportementaux.

Un travail sur soi-même si pas évident

Alors aidés (lorsqu’ils en sont d’accord), ils parviennent à identifier ce qui les a entravés dans leur façon de gérer l’éducation de leurs enfants et à rectifier le tir, quand c’est encore possible, avant de devenir parents à leur tour. On pourrait donc faire une économie de temps, d’énergie, de difficultés et parfois même de nouveaux traumatismes en acceptant sans crainte de se pencher sur sa propre enfance avant de soi-même enfanter.

Envisager cette démarche comme on le ferait pour le bilan de santé physique que presque toutes les futures mères prennent la peine d’effectuer avant la conception de leur bébé serait une solution idéale qui reste malheureusement encore difficile dans un pays où les «psy» sont toujours majoritairement mal vus.

 

Créez votre espace photo bébé 100% privé !

En savoir plus, cliquez ici

 

Peut-on être de bons parents ? (source)

Résoudre ses traumatismes pour être de meilleurs parents Audrey privatebebe

il

Summary: Envisager cette démarche comme on le ferait pour le bilan de santé physique que presque toutes les futures mères prennent la peine d’effectuer avant la conception de leur bébé serait une solution idéale qui reste malheureusement encore difficile dans un pays où les «psy» sont toujours majoritairement mal vus.

4.7

est la note donnée par les internautes qui ont lu cet article

Note de l'utilisateur: 0 (0 votes)

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Soupe fraîche melon-mirabelles à la mélisse

Recette de soupe fraîche melon-mirabelles à la mélisse : La...

Fermer