Animaux domestiques et bébé, une vraie complicité

Votez pour cet article

Animaux domestiques – Rebecca Leimbach est photographe professionnelle. Maman d’une petite Harper et propriétaire d’une bulldog nommée Lola, elle s’est émue de l’incroyable amitié qui s’est liée entre le chien de la famille et sa fille, et a voulu en conserver une trace sous forme de photographies, afin que plus tard, Harper puisse voir et revivre sa première véritable amitié. Des photographies drôles ou touchantes, immortalisent ce lien si particulier de l’enfant et de son chien.

Animaux domestiques et bébé, une vraie complicité est née

Au-delà de ce lien précieux que nous rappellent les photos de Rebecca Leimbach, avoir un animal domestique, dès le plus jeune âge, est bénéfique pour les enfants à bien d’autres titres. C’est avant tout un précieux apprentissage. Prendre soin d’un autre être vivant que soi, c’est découvrir l’altruisme à petits pas, apprendre à respecter d’autres vies, à écouter les besoins, à connaître et comprendre les codes particuliers de l’animal et donc, plus tard, à comprendre les autres et à les respecter dans leurs différences.

C’est également être responsabilisé par des missions simples mais importantes : donner à manger, changer la cage etc., qui rendent fier l’enfant qui les accomplit.

Des bénéfices pour les enfants fermés, timides ou autistes. Nul besoin de rappeler les innombrables études sur le sujet : le contact avec les animaux aide les enfants à sortir de leur coquille et tout particulièrement ceux qui ont des difficultés relationnelles. De plus, le simple geste de caresser un animal baisse la tension artérielle et calme les angoisses.

Des risques d’allergie minimisés. Une récente étude parue dans le très respectable journal américain Clinical & Experimental Allergy a démontré que la présence d’animaux domestiques au sein du foyer, en exposant les enfants dès le plus jeune âge aux allergènes (naturellement présents chez les animaux) stimule le système immunitaire et réduit considérablement les risques d’allergies plus tard.

De même, la production d’anticorps étant augmentée, les bébés en contact avec des chiens ou des chats sont moins sujets aux infections.

En conclusion, avoir un ou plusieurs animaux familiers n’est pas incompatible avec bébé ou des enfants en bas âge, bien au contraire ! Rappelons tout de même que la vraie responsabilité d’une adoption incombe aux parents et qu’ils doivent être prêts à assumer l’animal de la famille jusqu’à la fin de sa vie.

Voici quelques photos de Rebecca, Harper et leur chienne Lola avec une vraie complicité qui s’est installée depuis la naissance de la petite fille :

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

© Rebecca Leimbach

 

© Rebecca Leimbach

Le blog de Rebecca Leimbach : Cliquez ici

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Faut-il laisser pleurer bébé ou non ?
Faut-il laisser pleurer bébé ou non ?

«les parents doivent savoir qu’en laissant pleurer leur enfant sans...

Fermer