Le recyclage de couches usagées

Le recyclage de couches usagées
Votez pour cet article

Couches recyclées – Un million de couches finissent chaque année à la poubelle, c’est un constat ahurissant que chaque parent, à sa petite mesure, peut faire et c’est pourquoi les plus concernés (et motivés) d’entre eux se tournent vers les couches lavables. C’est également un constat qui avait poussé Suez Environnement à chercher une solution en 2011 et à lancer le premier pilote de recyclage de couches-culottes usagées.

 

Le recyclage de couches usagées, une grande innovation dans le domaine de la puériculture

Tri sélectif et recyclage des couches usagées

Cependant, depuis ces expériences en laboratoire qui visaient notamment à transformer les matières organiques en biogaz et à chercher comment recycler les polymères hyper-absorbants qui gardent nos bébés au sec des heures durant, rien ne semble s’être passé et le projet Happy Nappy (c’est le ravissant nom que Suez Environnement avait trouvé à ce pilote) semblait avoir disparu…

C’était sans compter sur les Australiens, et la société Relivit, qui se fait remarquer comme une pionnière dans le recyclage non seulement des couches-culottes usagées mais également des protections urinaires et hygiéniques en tous genres.

30 000 tonnes de couches pourront être collectées

Relivit a choisi de s’attaquer à ces déchets dont on ne faisait absolument rien jusqu’à ce jour, des déchets qui ne semblaient jamais pouvoir être exploités et qui représentent un coût environnemental effarant.

La société australienne a trouvé comment traiter, nettoyer, séparer les fibres de bois, le plastique et les polymères super-absorbants qui composent couches et protections hygiéniques pour en recycler 95% et permettre la réalisation de meubles ou encore de litière pour chats.

Grâce à de nouveaux containers de tri sélectif d’ordures ménagères, la société s’estime capable de collecter 30 000 tonnes de couches, protections urinaires et hygiéniques et compte notamment sur les lieux particulièrement concernés, tels que les crèches ou les maisons de retraite, pour prendre une part active dans ce recyclage.

Ne voulant pas s’arrêter là, Relivit espère étendre son projet par-delà les mers et les océans et nous espérons également pouvoir un jour mettre les couches de nos petits bouts dans un container rose pour les voir se transformer en table à langer !

A lire aussi :

Des méduses dans les couches : C’est en souhaitant créer une alternative biodégradable aux actuelles matières absorbantes et en remarquant que les méduses, composées à 90% d’eau, pouvaient absorber une quantité énorme de liquide sans que leur corps ne se dissolve que des chercheurs de l’Université de Tel Aviv ont commencé à apercevoir un début de solution. Des méduses bientôt dans ta couche ?

Les gâteaux de couche : Le témoignage de Françoise Vermorel, la créatrice française des diaper cakes ou gâteaux de couches, de plus en plus à la mode pour faire un cadeau de naissance et fêter l’arrivée de bébé lors d’une baby shower.

Articles similaires

2 Commentaires

  1. Noémie
    12 janvier 2015 à 14 h 12 min Répondre

    Si j’avais su qu’on pouvais faire tout ça avec des couches usagées j’aurais créer ma propre entreprise 😀

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Vidéo du salon Baby & Kid Planet de Lausanne

Découvrez en 3 minutes l'ambiance, les exposants du salon, les...

Fermer