Horloge biologique chez l’homme : pour les papas aussi !

Horloge biologique chez l’homme : pour les papas aussi !
Votez pour cet article

Horloge biologique – Toutes les femmes entendent, à un moment de leur vie, ce petit tic-tac si particulier qui leur rappelle que si elles souhaitent enfanter, il ne faut pas trop traîner. Au-delà de 35 ans, une batterie d’examens supplémentaires leur est prescrite. Au-delà de 40 ans, on leur parle avec un air un peu pincé, de grossesse tardive avec des risques grandement multipliés et des examens encore plus invasifs.

L'horloge biologique des papas

L’horloge biologique des papas

Jusqu’ici, à part quelques mises en garde çà et là (quelques études tendaient à démontrer une possible corrélation avec des troubles schizophréniques, mais corrélation n’étant pas raison…), les pères étaient réputés pouvoir procréer à peu près quand bon leur semblait. Leur horloge biologique était inexistante, à tout le moins, sur ce point.

La revue Jama Psychiatry, en publiant une étude américaine de l’Université d’Indiana, vient bouleverser ce joli mythe du papa sans horloge biologique. Presque trente ans de dossiers médicaux de Suédois, compulsés avec soin, ont mis en lumière qu’un papa de plus de 45 ans voit ses risques d’avoir un enfant autiste, hyperactif ou bipolaire, multipliés de façon alarmante (respectivement multipliés par 3,5 ; 13 et 24).

Parallèlement à cette étude américaine (difficilement réfutable de par son ampleur), la revue Human Reproduction publie quant à elle une seconde étude démontrant une élévation du taux de mortalité des enfants entre 1 et 5 ans, lorsque nés d’un père âgé de plus de 45 ans (jusqu’à 16%).

Les deux études s’accordent à démontrer le vieillissement des spermatozoïdes dont le bagage chromosomique s’altère. Dans une société où l’âge du premier enfant recule de plus en plus et où les secondes unions donnent bien souvent naissance à de nouveaux enfants «faits sur le tard», il est à se demander si ces résultats donneront lieu à des examens aussi systématiques pour les hommes qu’ils le sont actuellement pour les femmes qui souhaitent un bébé après 40 ans.

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
La petite boutique de Nina et Nino pour des petits pieds mais aussi des grands
Ninaetnino.fr, chaussons bébé, enfant et plus grands

Lorsqu’un bébé naît, ses pieds sont plats. La voûte plantaire...

Fermer