Facebook – La commission européenne contre Facebook

Votez pour cet article

Commission européenne vs Facebook – Suite aux révélations d’Edward Snowden sur les pratiques de la firme américaine, la commission européenne conseille aux citoyens européens de fermer leur compte Facebook.

Commission européenne contre Facebook : c'est la guerre

La commission Européenne conseille de fermer son compte Facebook

Il semblerait que la guerre soit déclarée entre la commission européenne et le géant américain. Bernhard Schima, un avocat de la commission européenne, a conseillé au procureur général de la cour de justice de l’union européenne de fermer son compte Facebook afin d’éviter que des données personnelles ne puissent être exploitées par les Etats-unis et en particulier la NSA.

« Vous devriez envisager de fermer votre compte Facebook si vous en avez un » a conseillé Bernhard Schima au procureur général Yves Bot.

Une recommandation lancée dans le cadre du procès qui oppose Facebook à un jeune étudiant en droit autrichien, dans le cadre d’une plainte collective sur la confidentialité et la protection des données des citoyens Européens, déclenchée en Août 2014.

Ce procès, qui a lieu en ce moment, oppose Max Schrems à l’équivalent irlandais de la CNIL contre laquelle l’étudiant en droit a porté plainte. Il reproche à Facebook, dont le siège européen est situé en Irlande, de ne pas respecter les lois européennes en matière de confidentialité et de protection des données.

Les données des utilisateurs envoyées à la NSA

Depuis les dernières révélations d’Edward Snowden, il semblerait que de nombreuses sociétés américaines soient contraintes de partager les données des utilisateurs avec les agences gouvernementales américaines. La commission européenne de Bruxelles met en garde les citoyens européens et préconise tout simplement de fermer leur compte Facebook pour ne pas être espionnés par la NSA et autres services de renseignements américains.

D’autres multinationales sont aussi concernées par la plainte de Max Schrems puisque les utilisateurs d’Apple, Microsoft, Skype ou encore Yahoo seraient également concernés par la fuite des données malgré l’accord (Source) négocié entre les Etats-unis et l’Europe en 2001 et qui n’autorisait l’exportation de ces données que dans un cadre précis et surtout contrôlé, ce qui ne semblerait pas être le cas aujourd’hui.

Attention à vos photos de famille

Pour finir, et puisque c’est notre position depuis le lancement de Private Bébé, le blog bébé vous déconseille de partager vos données personnelles, les photos de vos enfants ou de votre famille sur Facebook ou tout autre réseau social américain.

Les réseaux sociaux et en particulier Facebook ne sont pas des endroits sûrs et suffisamment sécurisés pour partager avec ses proches et sa famille. Outre l’utilisation que pourrait en faire la multinationale (qui acquiert les droits de vos photos), c’est surtout un risque élevé de vous faire voler vos données et qu’elles soient utilisées par des pirates, comme c’est arrivé à ce Papa et dont l’histoire a été relayée par M6.

L’avocat général de la cour de Justice Européenne (CUJE) devra établir si les règles du Safe Harbor doivent être révisées. Verdict le 24 juin prochain.

 

Cet article vous a t-il intéressé ?
347 votes 3.5 Stars Note : 3.5/5

Créez votre espace photo bébé 100% privé !

En savoir plus, cliquez ici

Articles similaires

Donnez votre avis à propos de cet article

Code de sécurité Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Lire plus :
Le namandier, un goûter sans gluten rapide à réaliser.

Le namandier est un gâteau sans gluten très facile à...

Fermer